Forêt

  • Etienne Bourel LADEC - Université Lyon 2
Mots-clés: forêt, environnement, relation, imaginaire, politique

Résumé

Les multiples modalités que les groupes humains peuvent entretenir avec la « forêt » et les variations des imaginaires les ayant habitées sont à envisager comme autant de forme du politique. Les relations humains-forêts sont à restituer dans l’épaisseur de leurs dynamiques et de leurs complexités.

Références

Arnould, P. (2014), Au plaisir des forêts. Promenade sous les feuillages du monde, Paris, Fayard. https://www.fayard.fr/documents-temoignages/au-plaisir-des-forets-9782213662022

Cartry, M. (1993), « Les bois sacrés des autres : les faits africains », in Centre Jean Bérard, Les bois sacrés : actes du colloque international, Naples, 23-25 novembre 1989, Paris, de Boccard, p. 193-206. https://doi.org/10.4000/books.pcjb.354

Condominas, G. (1982), Nous avons mangé la forêt de la Pierre-Génie Gôo, Paris, Flammarion.

Frazer, J. G. (1981)[1890], Le Rameau d’Or, tome 1, Paris, Robert Laffont.

Hamayon, R. (1990), La chasse à l’âme : esquisse d’une théorie du chamanisme sibérien, Nanterre, Société d’ethnologie.

Harrison, R. (1992), Forêts. Essai sur l’imaginaire occidental, Paris, Flammarion.

Hecht, S. B., Morrison, K. D. et C. Padoch (ed.) (2014), The Social Lives of Forest. Past, Present, and Future of Woodland Resurgence, Chicago et Londres, University of Chicago Press. https://doi.org/10.7208/chicago/9780226024134.001.0001

Hervieu-Léger, D. et B. Hervieu (2005), Le retour à la nature. Au fond de la forêt…l’État, La Tour d’Aigues, Éditions de l’Aube.

Juhé-Beaulaton, D. (dir.) (2010), Forêts sacrées et sanctuaires boisés, Paris, Karthala.

Kialo, P. (2007), Anthropologie de la forêt, Paris, L’Harmattan. https://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=24640

Kohn, E. (2013), How Forests Think, Berkeley, Los Angeles et Londres, University of California Press. https://www.ucpress.edu/ebook/9780520956865/how-forests-think

Kopenawa, D. et B. Albert (2010), La chute du ciel. Paroles d’un chaman yanomami, Paris, Plon. https://www.lisez.com/livre-de-poche/la-chute-du-ciel/9782266252591

Liberski-Bagnoud, D. (2002), Les dieux du territoire, Paris, CNRS – Éditions de la MSH. https://doi.org/10.4000/books.editionsmsh.6616

Losonczy, A.-M (1997), Les Saints et la forêt, Paris, L’Harmattan.

Michon, G. (2003), « Ma forêt, ta forêt, leur forêt : perceptions et enjeux autour de l’espace forestier », Bois et forêts des tropiques, 278, p.15-24.

Obadia, L. (2008), « The conflicting relationships of Sherpas to Nature: indigenous or Western ecology? », Journal for the study of the religion, nature and culture, 2, 1, p.116-134. https://doi.org/10.1558/jsrnc.v2i1.116

Paré, I. (2014), « Qu’est-ce qu’une forêt pour le forestier ? Les métaphores de la forêt dans les discours vulgarisés : le cas du Guide terrain – Saines pratiques d’intervention en forêt privée », VertigO, 14, 3 : http://vertigo.revues.org/15304 (consulté sur Internet le 13/02/2015).

Publiée
2016-09-01
Rubrique
Entrées