Orient désorienté

  • Jean-Pierre Dubost Université Blaise Pascal (Clermont-Ferrand II)
Mots-clés: relation, des-essentialisation, orientalisme, dés-orientation, universalités plurielles

Résumé

L’achèvement planétaire de la conquête occidentale confirme et infirme à la fois la thèse saïdienne de la nature dominatrice et essentialiste du rapport Orient-Occident. Les Orients désorientés se proposent de repenser cette relation paradoxale en pluralisant la relation orientale autant dans ses configurations actuelles que sur la (très) longue durée.

Références

Combe, D., Lançon, D., Murat, M. et S. Moussa (dir.), Orientalismes : www.Orientalismes.net.

Courbage, Y., M. Kropp (dir.) (2004), Penser l’Orient, tradition et actualités des orientalismes français et allemand, Beyrouth, Presses de l’Ifpo, Orient Institut. https://doi.org/10.4000/books.ifpo.175

Dubost, J.-P., A. Gasquet (dir.) (2013), Les Orients désorientés. Déconstruire l’orientalisme, Paris, Editions Kimé.

Ette, O. et F. Kennewick (dir.) (2006), Arab Americas. Literary Entanglements of the American Hemisphere and the Arab World, Francfort, Vervuert.

Gasquet, A. (2010), L'Orient au Sud. L'orientalisme littéraire argentin, d'Esteban Echeverria à Roberto Arlt, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, coll. « Littératures ».

Goody, J. (1999), L'Orient en Occident, Paris, Seuil.

— (2004), L'Islam en Europe. Histoire, échanges, conflits, Paris, La Découverte.

— (2010), Le vol de l’histoire. Comment l’Europe a imposé le récit de son passé au reste du monde, Paris, Gallimard.

Memmi, A. (1957), Portrait du colonisé, Paris, Buchet-Chastel (rééd. Paris, Pauvert, [1966]).

Pouillon, J. et J.-C. Vatin (dir.) (2011), Après l’orientalisme. L’Orient créé par l’Occident, Paris, IISMM - Karthala.

Said, E. (2003), L’Orientalisme. L’Orient créé par l’Occident, Paris, Seuil.

Saillant, F., Kilani M. et F.Graezer Bideau (dir.) (2011), Manifeste de Lausanne. Pour une anthropologie non hégémonique, Montréal, Liber.

Publiée
2016-09-01
Rubrique
Entrées