Race

  • Wiktor Stoczkowski Ecole des hautes études en sciences sociales
Mots-clés: Race, Racisme, Génétique, Lutte, Origines

Résumé

Ancienne, la notion de race et ses significations n’ont jamais cessé d’évoluer. Nous pouvons retrouver dans l’histoire une classification des « races humaines » qui entraina de nombreux débats entre les polygénistes et monogénistes (opposition entre plusieurs espèces humaines et une seule) ainsi que de nombreuses tensions et injustices. Aujourd’hui, il est déterminé qu’il existe une unité génétique dans l’espèce humaine mais qu’il existerait également des différences entre les origines, sans rapport de supériorité.

Références

Almeling, R. (2015), « Reproduction », Annual Review of Sociology, 41, p.423-442.

Bamshad, M. J. et al. (2003), « Human population genetic structure and inference of group membership », American Journal of Human Genetics, Vol. 72, p.578-589. https://doi.org/10.1086/368061

Blanckaert, C. (1981), Monogénisme et polygénisme en France de Buffon à P. Broca (1749-1880), Paris, Université Panthéon-Sorbonne, thèse de doctorat, vol. 1-3.

Buffon, G. L. L. (1749a), « Le cheval », in Histoire naturelle, Paris, Imprimerie royale, Vol. IV, p.174-257.

— (1749b), « Variétés de l’espèce humaine », in Histoire naturelle, Paris, Imprimerie royale, Vol. III, p.371-530.

— (1755), « Le chien avec ses variétés », in Histoire naturelle, Paris, Imprimerie royale, vol. V, p.1854-257.

Dictionnaire des sciences médicales (1819), Paris, C.L.F. Panckoucke, « Nègre », vol. 35, p.378-432 [p.385].

Greenwood, D., J. (1984), The Taming of evolution. The persistence of nonevolutionary views in the study of humans, Ithaca, N. Y. Cornell University Press.

Henig, R., B. (2004), « The genome in black and white (and gray) », The New York Times, 10 octobre.

L’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers (1777), « Alliance », Vol. 2, p. 184-185 ; « Capétien », Vol. 6, p.222.

L’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers (1778), « Nains », vol. 22, p.676 ; « Race », vol. 28, p.202, Genève, chez Pellet (nouvelle édition).

Oak Ridge National Laboratory, « Exploring genetics issues relevant to minority communities »: www.ornl.gov/hgmis/elsi/minorites.html (consulté le : 28/11/2017).

Rosenberg, A. et al. (2002), « Genetic structure of human populations », Science, Vol. 298, p.2381-2384. https://doi.org/10.1126/science.1078311

Sebastani, S. (2013), « L’orang-outang, l’esclave et l’humain : une querelle des corps en régime colonial », L’Atelier du centre de recherches historiques, n°11: https://acrh.revues.org/5265 (consulté le 28/11/2017). https://doi.org/10.4000/acrh.5265

Stoczkowski, W. (2006), « L’antiracisme doit-il rompre avec la science ? », La Recherche, n° 401, p.45-48.

— (2008), Anthropologies rédemptrices. Le monde selon Lévi-Strauss, Paris, Hermann, p.24-33.

UNESCO (1950), « La déclaration d’experts sur les questions de race », Bulletin International des Sciences Sociales, Vol. 2, n° 3, p.410-413.

Watkins, NW. S. et al. (2003), « Genetic variation among world populations : inferences from 100 alu insertion polymorphisms », Genome Research, Vol. 13, p.1607-1618. https://doi.org/10.1101/gr.894603

Publiée
2017-02-07
Rubrique
Entrées