Transition et décroissance

Auteurs-es

  • Sabrina Doyon Université Laval
  • Sabrina Bougie Université Laval

DOI :

https://doi.org/10.47854/anthropen.v1i1.51128

Mots-clés :

Transition, Décroissance, Anthropocène, Décoloniser l'imaginaire

Résumé

Le terme de transition en référence à l’environnement a plusieurs acceptions et son caractère protéiforme est exacerbé par les discussions que la période de l’anthropocène soulève. Il renvoie désormais aux pratiques, discours, actions et politiques qui devraient être mis en œuvre afin d’assurer un processus de transformations sociales menant vers un monde post-carbone. 

Références

Abraham, Y.-M., A. Levy et L. Marion (2015), « Introduction au dossier : comment faire croître la décroissance ? », Nouveaux cahiers du socialisme, n° 14, p. 24-32. https://id.erudit.org/iderudit/79388ac

Ariès, P., 2009, Désobéir et grandir. Vers une société de décroissance, Montréal, Écosociété.

Chanez, A. et F. Lebrun-Paré (2015), « Villeray en transition. Initiatives citoyennes d’appropriation de l’espace habité », Cahiers de recherche sociologique, n° 58, p. 139-163. https://doi-org.acces.bibl.ulaval.ca/10.7202/1036210ar

D’alisa, G., F. Demaria et G. Kaliss (dir.) (2015), Décroissance. Vocabulaire pour une nouvelle ère, Montréal, Écosociété.

Doyon, S. (à paraître), « Le mouvement de la “Transition” à Cuba ? Espoir environnemental et imaginaire de la nature », dans R. Penafiel, M.-C. Doran et M. Hébert (dir.), Émancipation des imaginaires en Amérique Latine, Québec, Presses de l’Université Laval.

Escobar, A. (2015), « Degrowth, Postdevelopment, and Transitions: A Preliminary Conversation », Sustainability Science, vol. 10, n° 3, p. 451-462. https://doi-org.acces.bibl.ulaval.ca/10.1007/s11625-015-0297-5

Georgescu-Roegen, N. (1971), The Entropy Law and the Economic Process, Cambridge (MA), Harvard University Press.

Hopkins, R. (2010), Manuel de Transition, de la dépendance au pétrole à la résilience locale, Montréal, Écosociété.

Jonet, C. et P. Servigne (2013), « Initiatives de transition : la question politique », Mouvements, vol. 3, n° 75, p. 70-76. https://doi-org.acces.bibl.ulaval.ca/10.3917/mouv.075.0070#xd_co_f=MGUwNmI0 ODgtNzViNC00ZGEzLWIzYmMtNzg4ZDIyODJjN2Rh~

Latouche, S. (2006), Le pari de la décroissance, Paris, Fayard.

Laigle, L. (2013), « Pour une transition écologique à visée sociétale », Mouvements, vol. 3, n° 75, p. 135-142. https://doi.org/10.3917/mouv.075.0135

Larrère, C. et R. Larrère (2020), Le pire n’est pas certain. Essai sur l’aveuglement catastrophiste, Paris, Édition premier parallèle.

Meadows, D. et al. (1972), The Limits to Growth, New York, Universe Books.

Paulson, S. (2017), « Degrowth: culture, power and change », Journal of Political Ecology, n° 24, p. 423-448. https://doi.org/10.2458/v24i1.20882

Polanyi, K. (2009) [1944], La grande transformation, Paris, Gallimard.

Semal, L. (2019), Face à l’effondrement. Militer à l’ombre des catastrophes, Paris, Presses universitaires de France.

Servigne, P. et R. Stevens (2015), Comment tout peut s’effondrer: Petit manuel de collapsologie à l’usage des générations présentes, Paris, Éditions du Seuil.

Schneider, F., G. Kallis et J. Martinez-Alier (2010), « Crisis or opportunity? Economic degrowth for social equity and ecological sustainability », Journal of Cleaner Production, n° 18, p. 511-518. https://doi.org/10.1016/j.jclepro.2010.01.014

Téléchargements

Publié

2022-05-05

Numéro

Rubrique

Entrées

Catégories