Jihad

Auteurs-es

  • Abdelmajid Charfi Académie Tunisienne - Beit al-Hikma

DOI :

https://doi.org/10.17184/eac.anthropen.114

Mots-clés :

Wahhabisme, Religion, Islam, Musulman, Violence

Résumé

L’auteur retrace différentes conceptions du jihad et ses usages politiques au fil de l’histoire musulmane. Il montre ainsi l’importance de mettre en contexte les diverses interprétations du jihad et actions menées en son nom. Il faut éviter l’écueil de traiter du jihad dans une vision essentialiste de l’islam qui lui impute une tendance intrinsèque et absolue vers la violence sacralisée et plutôt se questionner sur les enjeux politiques et sociaux qui sous-tendent ses diverses interprétations.

Références

Blankinship, Kh. Y. (1994), The End of the Jihâd State. The reign of Hishâm Ibn Abd al-Malik and the Collapse of the Umayyads, State University of New York Press, Albany.

Bonner, M. (2004), Le jihad. Origines, interprétations, combats, Téraèdre, Paris.

Bonner, M. (1992), “Some Observations concerning the Early Development of Jihâd in the Arab-Byzantine Frontier”, Studia Islamica, LXXV, p. 5-31. https://doi.org/10.2307/1595619

Charfi, A. (2013), “Le jihad perverti”, La Revue, Paris, n°34, p. 50-51.

Morabia, A. (1993), Le Gihâd dans l’Islam médiéval, Paris, Albin Michel.

Roy, O. (2016), Le Djihad et la mort, Paris, Seuil. http://www.seuil.com/ouvrage/le-djihad-et-la-mort-olivier-roy/9782757876534

Téléchargements

Publié

2019-10-01

Numéro

Rubrique

Entrées

Catégories