Sainteté

Auteurs-es

  • Hassan Rachik Université Hassan II

DOI :

https://doi.org/10.17184/eac.anthropen.024

Mots-clés :

rites, croyances, sacré, fonctions sociales, fondamentalisme

Résumé

Le culte des saints réfère à un ensemble de rites et de croyances. Une catégorie de croyants trouverait l’idée de Dieu si abstraite qu’ils éprouvent le besoin d’un sacré palpable. Le culte des saints fait appel au corps du croyant et à ses émotions. Il est rejeté par les adeptes d’une religiosité basée la spiritualité. Le saint assure aussi des fonctions sociales.

Références

Brown, P. (1983), The Cult of the Saints. Its Rise and Its Function in Latin Christianity, London, SCM Press Ltd. https://doi.org/10.7208/chicago/9780226076386.001.0001

Chambert-Loir H. et C. Guillot (dir.) (1995), Culte des saints dans le monde musulman, Paris, école française d'Extrême-Orient.

Dermenghem, E. (1954), Le culte des saints dans l'Islam maghrébin, Paris, Gallimard.

Doutté, E. (1900), « Note sur l’islam maghrébin. Les marabouts », Revue de l’histoire des religions, XL.

Gellner, E. (1969), Saints of the Atlas, The University of Chicago Press.

Kerrou, M. (dir.) (1999), « L’autorité des saints en Méditerranée », ERC, p.107-119.

Rachik, H. (1992), Le sultan des autres, rituel et politique dans le Haut Atlas, Casablanca, Afrique Orient.

Tambiah, S. J. (1984), The Buddhist Saints of the Forest and the Cult of Amulets, Cambridge, Cambridge University Press. https://doi.org/10.1017/CBO9780511558177

Turner, V. (1979), Process, Performance and Pilgrimage: A Study in Comparative Symbology, New Delhi, Concept.

Van Gennep, A. (1973), Culte populaire des saints en Savoie, Paris, Maisonneuve et Larose.

Weber, M. (1995), Economie et société, Paris, Plon.

Téléchargements

Publié

2016-09-01

Numéro

Rubrique

Entrées

Catégories