Wu Wei

  • François Laplantine Université Lyon 2
Mots-clés: disponibilité, ethnographie, implication, langage, négation

Résumé

La notion chinoise de wu wei que l’on traduit habituellement par non agir désigne une attitude de disponibilité aux évènements et aux situations dans lesquels nous sommes inclus sans en avoir la maitrise. Formée dans la matrice du taoïsme, cette notion peut féconder le moment ethnographique de l’anthropologie fait de dessaisissement et de décentrement par rapport à la logique du centre.

Références

Confucius (2004), Entretiens avec ses disciples, Paris, Garnier-Flammarion.

Jankelevitch, V. (1981), Le je-ne-sais quoi et le presque rien, Paris, Le Seuil. https://doi.org/10.3917/puf.scho.2010.01

Lao-Tseu (2002),Tao-tö-king, Paris, Gallimard-Folio. http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Folio/Folio-Sagesses/Tao-toe-king

Laplantine, F. (2016), Non, négation, négatif, négativité. Entre Chine, Japon et Europe, Grenoble, De l’incidence.

Saillant, F., Kilani M. et F. Grazer-Bideau (2011), Manifeste de Lausanne, Montréal, Liber.

Tchouang-Tseu (2006), Œuvres, Paris, Éd. de l’Encyclopédie des nuisances.

Publiée
2016-09-01
Rubrique
Entrées