Féminisme décolonial

  • Françoise Vergès
Mots-clés: Féminisme, Résistance, Oppression, Domination, Décolonialisme

Résumé

Au lieu d’obéir à une temporalité qui oppose passé, présent et futur, le féminisme décolonial épouse plusieurs temporalités. Il est ici opposé au féminisme civilisationnel qui reprend une vision erronée de la modernité occidentale et qui cherche à « éduquer » les individus et les sociétés vivant dans des communautés considérées comme « arriérés ».

Références

Ahmed, Sara (2010), «Feminist Killjoys (And Other Willful Subjects)». S&FOnline (http://sfonline.barnard.edu/polyphonic/ahmed_01.htm).

Lugones, Maria (2019), «La colonialité du genre». Les cahiers du CEDREF, no23, p.46-89 (https://journals.openedition.org/cedref/1196).

Vergès, Françoise (2019), Un féminisme décolonial. Paris, Payot.

Publiée
2020-12-19
Rubrique
Entrées