Soumissions

Ouvrir une session ou S'inscrire pour pouvoir faire une soumission.

Directives aux auteurs-es

Avant de commencer la rédaction, les autrices et auteurs sont invités à télécharger les documents suivants:

  1. Les Directives de rédaction
  2. Le Gabarit de rédaction

Rappel:

Des modifications peuvent avoir été apportées dans ces deux documents. Il est donc important d'en télécharger une nouvelle version avant chaque nouvelle soumission.

Consignes générales:

Les manuscrits sont anonymes. Ils sont présentés en un seul fichier réalisé à partir du Gabarit de rédaction, et respectent les normes bibliographiques (style APA francisé, 7e édition) et de mise en forme de la revue disponible dans les Directives de rédaction.

Seuls les types d'articles détaillés dans la section suivante sont acceptés dans le cadre des appels à contribution de la revue.

La revue Facteurs humains encourage les autrices et auteurs à limiter les annexes : toute information complémentaire devrait figurer en note de bas de page tandis que les informations importantes à une bonne compréhension de l’article devraient figurer dans le corps même du texte. Le nombre de mots total pour chaque type d’article inclut donc :

  • L’introduction
  • Le corps de l’article
  • La conclusion
  • Les annexes et index

Les résumés en français et en anglais ainsi que la bibliographie ne comptent pas dans le nombre de mots.

En outre, il est important de consulter les Politiques de la revue Facteurs humains en ce qui concerne le droit d’auteur et le plagiat avant de soumettre un article à la revue.

Liste de vérification de la soumission

Toutes les soumissions doivent répondre aux exigences suivantes.

  • Je respecte le droit d'autrice ou auteur et, le cas échéant, j’ai obtenu les droits d'utilisation appropriés auprès des tiers desquels des contenus ont été empruntés.
  • J’ai lu, je comprends et j’accepte de me conformer aux Politiques de la revue.
  • La soumission n'a pas déjà été publiée et n'est pas considérée actuellement par une autre revue. Si ce n'est pas le cas, fournir une explication dans le champ «Commentaires» ci-dessous.
  • Le fichier de la soumission est dans un des formats de fichier suivants: OpenOffice, Microsoft Word, OpenOffice ou LibreOffice.
  • J'ai utilisé le Gabarit de rédaction de la revue et le texte se conforme aux exigences stylistiques et bibliographiques décrites dans les Directives de rédaction.
  • Je vais saisir mon résumé et mes mots-clés en français et en anglais à l'étape 3 «Saisir les métadonnées».

Articles longs

Articles empiriques (6000 à 8000 mots)

Un article empirique présente les résultats d’une recherche originale qui repose sur la collecte de données empiriques à travers des observations, des entretiens, des questionnaires ou d’autres méthodes de collecte de données. Son objectif principal est de mettre en avant la présentation et l’analyse des données, en s’appuyant sur une méthodologie rigoureuse. Les résultats de l’étude sont généralement interprétés à la lumière de théories existantes ou de modèles conceptuels. L’objectif principal d’un article empirique est de contribuer à la connaissance en fournissant de nouvelles données et des résultats significatifs qui enrichissent le champ de recherche concerné.

Articles théoriques (6000 à 8000 mots)

Un article théorique se concentre sur l’exploration, le développement ou l’analyse critique des théories existantes dans un domaine donné. Il peut prendre la forme d’une proposition d’une nouvelle théorie ou d’une réflexion sur l’applicabilité et la pertinence des théories existantes dans un contexte particulier. L’objectif principal est de contribuer à la compréhension théorique d’un sujet et d’offrir de nouvelles perspectives conceptuelles. L’article théorique vise donc à approfondir la connaissance des théories existantes et à générer de nouvelles idées qui enrichissent la discipline concernée.

Articles méthodologiques (6000 à 8000 mots)

Un article méthodologique se concentre sur la description et l’explication des méthodes de recherche employées dans une étude ou une enquête spécifique. Il met l’accent sur les choix méthodologiques, les outils utilisés, les procédures d’échantillonnage, les techniques de collecte et d’analyse des données, ainsi que sur les limites et les considérations éthiques. L’objectif est de fournir des informations détaillées sur les méthodes utilisées afin de permettre aux autres chercheuses et chercheurs de reproduire ces méthodes dans leur propre étude ou de s’inspirer des approches méthodologiques présentées. En partageant les aspects pratiques et techniques d’une recherche, l’article méthodologique contribue à l’avancement des connaissances et à la qualité de la recherche dans un domaine donné.

Notes de recherche

Les notes de recherche sont des écrits courts et concis (3000 à 4000 mots) qui exposent des idées, des réflexions, découvertes ou observations préliminaires sur un sujet spécifique. Il s’agit de travaux en cours qui ne sont pas encore complètement développés ou aboutis et dont les conclusions peuvent être sujettes à révision. Les notes de recherche servent souvent de point de départ pour des recherches ultérieures permettant aux chercheuses et chercheurs d’explorer des concepts ou des problématiques émergentes, d’expérimenter de nouvelles approches ou de partager des idées novatrices avant une investigation plus approfondie.

Compte rendu critique

Le compte rendu critique (3000 à 3500 mots) consiste en une analyse commentée d’un ouvrage, d’un article scientifique, d’une thèse ou d’un mémoire. L’objectif principal du compte rendu est de fournir aux lectrices et lecteurs un aperçu du contenu de l’écrit en question et d’en évaluer la pertinence, la qualité et la contribution potentielle au domaine de recherche concerné. Le compte rendu critique vise ainsi à faire la synthèse de l’écrit en soulignant ses points forts et ses limites éventuelles. Il peut également évoquer le bien-fondé de la méthodologie utilisée, la pertinence des sources indiquées, ainsi que de la clarté du texte. La revue Facteurs humains se distingue par sa volonté à partager le fruit des travaux des étudiantes et étudiants des cycles supérieurs. C’est dans cette optique qu’elle encourage particulièrement la publication de compte rendu critique de mémoires et de thèses déposés et soutenus au cours des 3 dernières années.

Note importante: Le document analysé doit avoir été publié au cours des 3 dernières années et l’autrice ou auteur du compte rendu doit en fournir un accès en ajoutant devant la référence au document le DOI ou le lien vers la notice Sofia. Les comptes rendus de documents non disponibles pour les évaluatrices et évaluateurs ne pourront pas être publiés.

Revue de littérature

Une revue de littérature (3000 à 3500 mots) consiste en une analyse critique des sources bibliographiques pertinentes sur le sujet étudié. Elle vise à identifier, rassembler et synthétiser les travaux académiques, les articles, les livres et autres publications liées à un domaine de recherche spécifique. Cette revue permet de comprendre l'état actuel des connaissances sur le sujet, d'identifier les lacunes dans la littérature existante et de repérer les questions controversées ou les débats en cours. Elle offre également une base solide pour situer la recherche dans son contexte académique et théorique. En somme, la revue de littérature joue un rôle essentiel en fournissant une vue d'ensemble approfondie et documentée du domaine étudié.

Déclaration de confidentialité

Préambule 

En tant qu’organismes publics universitaires, les bibliothèques universitaires sont assujetties à la Loi sur l’accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels (RLRQ c. A2-1, ci-après désignée la «Loi»). La Loi s’applique aux documents détenus par l’Université Laval dans l’exercice de ses fonctions, que la conservation des actifs informationnels soit assurée par elle-même ou par la Plateforme. Toutes les informations à caractère personnel, qu’elles soient nominatives ou qualitatives, sont protégées par la Loi. 

L’utilisation et la communication de renseignements personnels à l’Université Laval tient également compte du droit des individus à la vie privée concernant les renseignements personnels qu’ils acceptent de transmettre et du besoin des organisations de recueillir, d’utiliser ou de communiquer ces renseignements à des fins qu’une personne raisonnable estimerait acceptables dans les circonstances. Le droit à la vie privée est protégé au Québec par le Code civil du Québec (LQ, 1991, c. 64) et la Charte des droits et libertés de la personne (LRQ, c. C-12).

Dans l’accomplissement de sa Mission, la Plateforme collecte des données à caractère personnel à la fois nominatives, comme le nom, prénom, adresse physique ou électronique, numéro de téléphone, affiliation universitaire ou professionnelle, pays, langues de travail, et des données qualitatives telles que des notes rédigées par le Personnel autorisé ou le Personnel désigné.  

La responsabilité de la protection des données à caractère personnel de la Plateforme incombe à toutes les personnes usagères. Ces derniers s’engagent à prendre connaissance et à respecter la Politique de sécurité de l'information de l’Université Laval (ci-après «la Politique») et le Règlement de sécurité de l’information sur l’utilisation des actifs informationnels de l’Université Laval (ci-après «le Règlement»).   

Article 1: Définitions 

Actifs informationnels: désigne des renseignements ou des données à caractère personnel: 

  1. confiés à l’Université et exploités par elle
  2. confiés à l’Université, mais détenus par un partenaire, fournisseur ou autre intervenant (tel que: la Plateforme d’édition savante)

Cela inclut l’information ainsi que les supports tangibles ou intangibles (ex.: papier, matériel, logiciel, réseau) permettant son traitement, sa transmission ou sa conservation aux fins de l’utilisation prévue. 

Administratrice de la Plateforme: la Bibliothèque de l’Université Laval est désignée comme l’administratrice de la Plateforme. 

Autrice ou Auteur: toute personne soumettant un article dans une revue avec comité de lecture utilisant la plateforme. 

Consentement: un acte positif clair donné par la personne concernée de façon libre et éclairée.    

Données à caractère personnel: toute information nominative et qualitative que la Plateforme est autorisée à recueillir des personnes usagères afin de répondre à ses objectifs. Est considéré comme renseignement personnel: le nom, le prénom, l’adresse courriel de correspondance et l’affiliation ainsi que toute autre information jugée pertinente afin de répondre à la mission de la Plateforme.  

Conformément aux articles 54 et 56 de la Loi sur l’accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels, le nom d’une personne physique n’est pas considéré comme un renseignement personnel sensible, sauf lorsqu’il est mentionné avec un autre renseignement la concernant.  Leur utilisation nécessite un consentement explicite.  

Aux fins des présentes Conditions générales d’utilisation, les termes renseignements personnels et données à caractère personnel sont employés sans distinction. 

Données qualitatives: observations qui expriment le point de vue des personnes usagères et des responsables de la Plateforme dans le cadre de leur mandat. 

Évaluatrice ou Évaluateur: personne sélectionnée par les revues de la Plateforme afin de réaliser l’évaluation d’un article soumis par une autrice ou un auteur.  

Mission (finalité): assurer la gestion complète du processus d’édition numérique, incluant une évaluation par les pairs.  

Organismes publics : comprend entre autres les organismes scolaires au sens de l’article 3 de Loi sur l’accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels, LRQ, chapitre A-2.1.  

Organismes scolaires: comprend notamment les établissements universitaires dont l’Université Laval tels que mentionnés au paragraphe 1° de l’article 1 de la Loi sur les établissements d’enseignement de niveau universitaire

Plateforme d’édition savante: une solution technologique de gestion éditoriale, sous l’égide de la Bibliothèque, qui permet la gestion complète du processus d’édition numérique, incluant une évaluation par les pairs. Elle vise à automatiser les processus de production numérique des revues de l’Université Laval.  

Rédactrice ou Rédacteur: personne ayant la responsabilité de superviser l’intégralité du processus éditorial d’une Revue.  

Revue: entité sous l’égide de l’Université Laval dont elle relève, assurant la production périodique ainsi que la diffusion d’articles scientifiques et utilisant un processus d’évaluation par les pairs et qui utilise la Plateforme. 

Serveur: matériel informatique permettant le fonctionnement de la Plateforme et sur lequel sont conservés les actifs informationnels. 

Personnes usagères: toutes personnes impliquées dans le processus d’édition numérique, notamment les directrices ou directeurs, les rédactrices ou rédacteurs et les réviseuses ou réviseurs ainsi que les autrices ou auteurs et évaluatrices ou évaluateurs. Ces personnes sont désignées comme étant les personnes usagères de la Plateforme. 

Article 2: Accès aux données à caractère personnel 

L’accès aux données à caractère personnel sur la Plateforme est exclusivement réservé au personnel autorisé, à savoir: la direction et l’équipe de rédaction de la revue ainsi que l’Administratrice de la plateforme. 

Article 3: Gestion des données à caractère personnel 

Toutes les informations nominatives et qualitatives que la Plateforme est autorisée à recueillir des personnes usagères afin de répondre à ses objectifs sont stockées dans une base de données de l’Université Laval commune aux revues participantes. Les revues sont tenues d’utiliser les informations à caractère personnel dans le strict cadre de leur Mission. 

Est considéré comme renseignement personnel: le nom, le prénom, l’adresse courriel de correspondance et l’affiliation ainsi que toute autre information jugée pertinente afin de répondre à la mission de la Plateforme. 

Article 4: Transfert des données à caractère personnel 

L’Administratrice de la Plateforme se réserve le droit de transmettre ces renseignements à des partenaires dont les objectifs sont compatibles avec la Mission de la Plateforme et pour lesquels les données ont été récoltées initialement.  

Le traitement à des fins archivistiques, à des fins de recherche scientifique ou historique ou à des fins statistiques devrait être considéré comme une opération de traitement licite compatible. 

Article 5: Suspension de l’accès des données à caractère personnel 

Les personnes usagères de la Plateforme ont le droit d’obtenir du responsable du traitement des données, la suspension de l’accès à leurs données à caractère personnel, dans les meilleurs délais, lorsque: 

  1. les données à caractère personnel ne sont plus nécessaires au regard des finalités pour lesquelles elles ont été collectées
  2. la Revue ne souhaite plus utiliser le service offert par la Plateforme
  3. la personne concernée retire son consentement suite à un traitement illicite de ses données personnelles:
    • lorsque les données sont utilisées à des fins autres que celles pour lesquelles elles ont été collectées
    • lorsque le traitement des données recueillies est contraire à la Politique de sécurité de l'information de l’Université Laval
    • lorsque le traitement des données recueillies est contraire aux lois et aux règlements en vigueur

La suspension de l’accès aux données à caractère personnel équivaut à la non-disponibilité de celles-ci aux personnes usagères. Seuls les responsables de la Plateforme y conservent un accès aux fins d’administration de la Plateforme. 

Article 6: Conservation des données à caractère personnel 

La Bibliothèque conserve les données à caractère personnel sur les serveurs de l’Université Laval aussi longtemps qu’elles sont nécessaires aux fins pour lesquelles elles ont été collectées au départ.  

Article 7: Non-responsabilité du contenu 

La Bibliothèque décline toute responsabilité à l’égard du contenu déposé sur sa Plateforme reproduit ou publié sans le consentement de la ou du titulaire des droits d’auteur.  

Article 8: Obtention des droits d’auteur 

Les Revues déclarent qu’elles se sont assurées, auprès des autrices ou auteurs, que tous les contenus déposés sur la Plateforme sont originaux et inédits et qu’ils respectent les droits d’auteur ou, à défaut, que des droits d'utilisation appropriés ont été obtenus auprès des tiers desquels les contenus sont empruntés. 

Article 9: Juridiction 

La présente Politique de confidentialité est régie par les lois en vigueur dans la province de Québec et les lois fédérales du Canada.

En cas de différend ou de litige relativement à l’interprétation ou à l’application des présentes Conditions, les lois du Québec et les tribunaux du Québec, district de Québec, ont juridiction.