Politiques

Révision par les pairs en double aveugle

Facteurs humains: revue en sciences humaines et sociales de l’Université Laval soumet les articles qu’elle reçoit à un processus d’évaluation en double aveugle, une pratique essentielle pour garantir la qualité et l’intégrité des publications académiques. Lors de cette évaluation, l’identité tant des autrices et auteurs que des évaluatrices et évaluateurs est gardée secrète, dans le but de réduire autant que possible les biais potentiels et d’assurer une évaluation impartiale.

Ce processus d’évaluation en double aveugle implique que les articles, qu’ils soient des articles empiriques, méthodologiques ou théoriques, des notes de recherche, ou des revues de littérature, sont examinés par au moins deux professeures-chercheuses ou professeurs-chercheurs expérimentés dans le domaine pertinent. Ces évaluatrices ou évaluateurs n’ont pas connaissance de l’identité des autrices ou auteurs. De plus, dans un souci d’engagement envers la formation des étudiantes-chercheuses et étudiants-chercheurs, il peut arriver qu’une étudiante ou un étudiant des cycles supérieurs soit sélectionné comme troisième évaluatrice ou évaluateur, participant ainsi au processus d’évaluation.

Il est important de noter que les comptes rendus critiques soumis à la revue suivent pour leur part un processus différent. Ils sont évalués par le comité éditorial de la revue, et le principe du double aveugle n’est pas appliqué dans ce cas. Cette dérogation s’explique par la nature spécifique de ce type d’article et par le fait que leur évaluation est généralement basée sur des critères éditoriaux plutôt que sur des critères de recherche académique.

En résumé, le processus d’évaluation en double aveugle au sein de la revue Facteurs humains contribue à renforcer la crédibilité et la qualité des publications des travaux des membres de la communauté étudiante des cycles supérieurs dans le domaine des sciences humaines et sociales au moyen d’une évaluation rigoureuse des articles soumis.

Droit d’autrice et auteur

Les autrices et auteurs publiant dans Facteurs humains: revue en sciences humaines et sociales de l’Université Laval (la Revue) conservent tous leurs droits patrimoniaux, à savoir le droit de:

  • reproduire leur article sous toute forme et sur toute plateforme
  • reproduire, présenter et communiquer leur article au public sous toute forme, sur toute plateforme et sur tout support
  • déposer, diffuser et communiquer la version acceptée ou finale de l’article sur un dépôt institutionnel en libre accès immédiat et sous licence Creative Commons CC-BY
  • autoriser des tiers à reproduire la totalité ou une partie importante l’Œuvre dans la mesure où l’autrice ou auteur est mentionné comme autrice ou auteur et/ou la revue dans laquelle l’Œuvre a été publiée est citée comme source de première publication de l’Œuvre

Au moment de la publication, la Revue demandera aux autrices et auteurs de lui céder des droits de première publication lui permettant de reproduire, diffuser et communiquer l’article, en tout ou en partie, en format papier ou électronique, sur toute plateforme et par tout moyen.

L’article sera rendu disponible en libre accès sous licence Attribution 4.0 International (CC BY 4.0), ce qui signifie que l’article pourra être reproduit, distribué, communiqué, y compris dans un contexte commercial, à la condition de citer l’autrice ou auteur. Il peut aussi être modifié ou adapté à condition de citer la version originale.

Autorat

Facteurs humains: revue en sciences humaines et sociales de l’Université Laval met l’accent sur les travaux des étudiantes et étudiants des cycles supérieurs et accepte par conséquent les articles rédigés par des étudiantes ou étudiants, les articles corédigés par plusieurs étudiantes ou étudiants, ou les articles corédigés par des étudiantes ou étudiants et leur direction de recherche. Dans ce contexte, il est primordial de définir les critères d’attribution du statut d’autrice ou auteur de manière précise.

À ce sujet, Facteurs humains s’inscrit en droite ligne des principes directeurs sur la reconnaissance des autrices ou auteurs d’une publication de l’Université Laval. Ainsi, chaque individu ayant collaboré de manière substantielle à la réalisation de l’article doit être reconnu en tant que coautrice ou coauteur du document. Pour devenir autrice ou auteur d’une publication, il est nécessaire de satisfaire aux conditions suivantes:

  1. Contribution significative à au moins l’une des trois phases suivantes du processus de recherche :
  • Conception et élaboration du plan de travail
  • Exécution des expérimentations ou collecte de données
  • Analyse et interprétation des résultats obtenus
  1. Participation active à la rédaction ou à la révision critique du contenu intellectuel du document.
  2. Accord donné pour la version finale du document, démontrant ainsi l’adhésion au contenu et aux conclusions résultant de la contribution respective.
  3. Capacité à défendre avec compétence les principales lignes directrices du document, y compris le contenu lié à la contribution personnelle.

Ces critères sont fondamentaux pour maintenir l’intégrité et la transparence dans le processus de publication de la revue Facteurs humains, en particulier en ce qui concerne les autrices ou auteurs principaux, soit des membres de la communauté étudiante des cycles supérieurs.

Il est essentiel de noter que les personnes qui ne remplissent pas l’ensemble de ces critères, mais qui ont tout de même contribué à l’une des étapes mentionnées, devraient être remerciées dans les crédits de l’article, reconnaissant ainsi leur apport à la recherche sans les inclure en tant qu’autrices ou auteurs.

Il est important de noter enfin que des règles particulières s’appliquent à l’Université Laval dans le cas où l’article soumis à la revue Facteurs humains doit constituer une partie d’un mémoire ou d’une thèse par article. Il est important alors de se référer aux règles de l’Université Laval, détaillées sur la page Types de mémoires et de thèse de la Faculté des études supérieures et postdoctorales de l’Université Laval.

Ces critères s’inspirent des recommandations de l’International Committee of Medical Journal Editors (ICMJE) et sont adaptés spécifiquement aux besoins de Facteurs humains pour encourager la participation active des étudiantes et étudiants de cycles supérieurs dans la revue.

En cas de doute concernant l’autorat d’un article, la revue Facteurs humains : revue en sciences humaines et sociales appliquera les directives du Commitee on Publication Ethics (COPE) détaillées dans les fiches suivantes:

Éthiques

Plagiat:

La revue a une politique de tolérance zéro en ce qui concerne le plagiat. Le plagiat est défini comme la présentation délibérée et non attribuée du travail, des idées ou du contenu d’autrui comme étant le sien.

En cas de constatation de plagiat, la revue suit les directives de l’Université Laval, détaillées sur les pages suivantes:

La revue Facteurs humains: revue en sciences humaines et sociales se base également sur les recommandations du Committee on Publication Ethics (COPE):

Le processus de gestion du plagiat implique une enquête approfondie pour évaluer la gravité de la violation et les circonstances entourant le cas. En fonction de la gravité, des sanctions appropriées peuvent être prises, allant de la révision du manuscrit à son retrait de la publication, et les autrices ou auteurs impliqués peuvent être informés des conséquences selon les politiques de la revue. La revue prend très au sérieux l’intégrité académique et s’engage à maintenir des normes élevées en matière d’éthique de la publication.

Conflits d’intérêts:

La revue Facteurs humains: revue en sciences humaines et sociales demande aux autrices et auteurs, contributrices et contributeurs, évaluatrices et évaluateurs, réviseures et réviseurs de déclarer tout potentiel conflit d’intérêts (intérêt divergent) qui pourrait interférer avec l’objectivité et l’intégrité de la revue.

Par conflit d’intérêts, il est entendu: tout élément susceptible d’entraver ou d’être perçu comme entravant la présentation complète et objective, l’examen par les pairs, la prise de décision éditoriale ou la publication d’articles soumis à Facteurs humains. Pour une définition complète, voir la Politique sur les conflits d'intérêts en recherche, en création et en innovation à l'Université Laval (p. 3).

Le non-respect de cette obligation de transparence peut entraîner le rejet immédiat d’un manuscrit. Si un conflit d’intérêts non déclaré est découvert après la publication, la revue Facteurs humains prendra des mesures qui pourraient aller jusqu'au retrait de l'article en se basant sur les directives du Committee on Publication Ethics  (COPE) et émettra une notification publique à la communauté.

Sur ce sujet, voir les articles suivants:

Politique de libre accès et d’autoarchivage

Facteurs humains: revue en sciences humaines et sociales de l’Université Laval est une revue en libre accès. Tous les articles qu’elle publie sont disponibles gratuitement et immédiatement dès leur publication sous licence Attribution 4.0 International (CC BY 4.0). Les utilisatrices et utilisateurs des articles et des critiques publiés par la Revue peuvent les reproduire, les distribuer ou les communiquer à la condition de citer l’autrice ou auteur et la Revue.

La Revue permet de déposer, diffuser et communiquer les versions acceptées et finales des articles sur un dépôt institutionnel en libre accès immédiat et sous licence Attribution 4.0 International (CC BY 4.0).

Il n’y a aucun frais à payer pour la publication en libre accès.

Préservation à long terme de la revue

Pour assurer l’accessibilité à long terme des contenus qu’elle publie, la Revue utilise le système LOCKSS ainsi que les services d’archivage du réseau de préservation du Public Knowledge Project (PKP) pour la préservation digitale de ses articles.