Favoriser une approche critique des applications mobiles axées sur la santé mentale

Auteurs-es

  • Samuel Gagné Université Laval
  • Julie Pelletier-Jacob Université Laval

DOI :

https://doi.org/10.51656/psycause.v12i1.51450

Mots-clés :

Applications mobiles, Santé mentale, Technologies, Traitement en ligne

Résumé

Il est bien établi que les services de santé québécois sont engorgés, un phénomène exacerbé par la pandémie. Les avancées technologiques des dernières années offrent des modalités de soutien qui permettent de contrecarrer les limites des approches traditionnelles. Les applications mobiles en santé mentale présentent plusieurs avantages par rapport aux approches en personne, comme une plus grande accessibilité financière. Il est démontré que ces applications peuvent aider les utilisateurs à améliorer leur fonctionnement quotidien et à prendre conscience de leurs symptômes en les encourageant à les surveiller eux-mêmes. Toutefois, seule une minorité d’applications sont validées empiriquement et il peut être difficile pour l’utilisateur de faire un choix éclairé devant l’éventail d’applications existantes. Le présent article se veut un plaidoyer pour une approche critériée lors de la sélection d’applications mobiles, c’est-à-dire une évaluation à partir de critères clairs et concis, pour le développement d’un jugement critique par les utilisateurs. L’état actuel du domaine des applications mobiles en santé mentale sera décrit, la commercialisation rapide du domaine sera critiquée et quelques critères d’évaluation seront proposés et exemplifiés aux lecteurs. Finalement, une sélection d’applications publiées ou en cours de conception seront évaluées selon les critères abordés.

Téléchargements

Publié

2022-08-02

Numéro

Rubrique

Lettres ouvertes