Soumissions

Ouvrir une session ou S'inscrire pour pouvoir faire une soumission.

Liste de vérification de la soumission

Les auteurs-es doivent s'assurer de la conformité de leur soumission avec l'ensemble des éléments suivants. Les soumissions non conformes pourraient être retournées aux auteurs-es.
  • J’affirme que ce texte est inédit
  • J’affirme que ce texte n’est pas soumis de manière concomitante à une autre revue
  • J’affirme respecter le droit d’auteur et, le cas échéant, avoir obtenu les droits d'utilisation appropriés auprès des tiers desquels des contenus ont été empruntés.
  • J'affirme que la soumission n'a pas déjà été publiée et n'est pas considérée actuellement par une autre revue.
  • Je vais soumettre un fichier anonymisé en plus du fichier soumis avec les informations liées aux auteur(es).
  • Le texte est à double interligne, utilise une police de 12 points, emploie l'italique plutôt que le souligné (sauf pour les adresses URL) et place toutes les illustrations, figures et tableaux aux endroits appropriés dans le texte plutôt qu'à la fin.
  • Le fichier de soumission est au format OpenOffice, Microsoft Word ou RTF.
  • Le texte se conforme aux exigences stylistiques et bibliographiques décrites dans les Directives aux auteurs (APA 7th Edition).

Directives aux auteurs-es

Directives initiales quant au contenu

Les chercheur.e.s, les étudiant.e.s-chercheur.e.s et les praticien.e.s sont invités à proposer :

  • des textes théoriques;
  • des recensions monographiques; 
  • des textes à considérations méthodologiques;
  • des textes issus des expériences pratiques sur le terrain.

Les contributions admissibles doivent puiser leurs sources à l’intérieur des théories historico-socioculturelles. 

DEUX FICHIERS SONT ATTENDUS LORS D'UNE SOUMISSION: 1-FICHIER NON ANONYMISÉ. 2-FICHIER ANONYMISÉ

Directives initiales quant à la forme

En tant que partie intégrante du processus de soumission, les auteurs doivent s'assurer de la conformité de leur soumission avec tous les éléments suivant:

Gabarit_français

Template_English

Les soumissions peuvent être retournées aux auteurs qui ne sont pas conformes à ces directives.

Le texte :

  • Est à double interligne;
  • Sous une police à 12 points;
  • Emploie l'italique plutôt que le souligné (sauf pour les adresses URL);
  • Toutes les illustrations, figures, et tableaux aux endroits appropriés dans le texte plutôt qu'à la fin.

Le texte doit comporter entre 3500 et 7000 mots maximum.

Directives spécifiques quant à la forme

APA 7th Edition 2020

Dans l’ensemble du document, les marges, la police, la taille et l’interligne doivent rester identiques, hormis :

  • les titres des tableaux et figures, qui peuvent avoir une taille différente de celle du texte principal (entre 8 et 12);
  • les symboles de code et équations;
  • les notes de bas de pages, qui peuvent avoir une taille inférieure

Le résumé et les mots-clés

Le résumé se trouve sur une nouvelle page (ou la première) et résume le contenu de l’article en moins de 250 mots

  • En-tête sous lequel apparaît le titre « Résumé» en gras et centré
  • Les premières lignes des paragraphes ne présentent pas d’indentation

Sur la même page et juste après le résumé, il est possible d’ajouter des mots-clés. Il s’agit des mots, abréviations et acronymes qui permettent de référencer le travail.

  • Sur une nouvelle ligne indentée de 1,27 cm, il faut indiquer « Mots-clés : » en italique.
  • Sur la même ligne, lister les mots-clés (sans italique), séparés par des virgules.

Marges

·       Haut : 2,54 cm

·       Bas : 2,54 cm

·       Droite : 2,54 cm

·       Gauche : 2,54 cm

Polices et tailles

Options :

·       Calibri en taille 11

·       Arial en taille 11

·       Lucida Sans Unicode en taille 10

·       Times New Roman en taille 12

Interligne

Simple

Alignement du texte

À gauche et justifié

Identation des paragraphes

La première ligne de chaque paragraphe est indentée de 1,27cm, hormis pour :

·       la page titre;

·       les titres des sections (qui sont en gras);

·       la première ligne du résumé;

·       une citation de plus de 40 mots;

·       les légendes des tableaux et figurent;

·       les références de la bibliographie;

·       les titres des annexes.

 

Références bibliographiques

APA 7th Edition 2020 

Type de document

Format de la référence

(il faut insérer une tabulation de 1,27 cm à partir de la seconde ligne de la référence) 

Livre :

Nom auteur.e, I.N. (Année). Titre du livre (édition, volume). Maison d’édition. DOI     ou URL

Chapitre :

Nom auteur.e, I.N. (Année). Titre du chapitre. Dans Initiale. Nom de l’auteur·e & Initiale. Nom de l’auteur·e (dirs.), Titre du livre (pp. plage de pages du chapitre). Maison d’édition. DOI ou URL

Livre traduit :

Nom de l’auteur.e, I.N. (Année). Titre du livre (traduit par nom du traducteur; Numéro d’édition., volume). Maison d’édition. DOI ou URL

Livre sous la direction de :

Nom de l’auteur.e. (dir). (Année). Titre du livre (tNuméro d’édition., volume). Maison d’édition. DOI ou URL

Livre électronique :

Nom de l’auteur, I.N. (Année). Titre du livre. Maison d’édition. DOI.

 Jusqu’à 20 auteurs, mentionner tous les noms d’auteur dans la référence. À patir de 21 auteurs et plus, inscrire les 19 premiers, suivi de points de suspension (…) et cité le dernier auteur.

 

Nom de l’auteur·e, Initiale. (Année). Titre de l’article. Nom de la revue, volume(numéro), plage de pages. DOI ou URL

Nom de l’auteur·e, Initiale. (Date). Titre du document. Nom du site. Consulté le Date sur URL

 

 

 

 

Livre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Article de périodique

Page Internet

Logiciel

Nom de l’auteur·e, Initiale. (Date). Nom du logiciel (Version) [Logiciel]. Source.    URL

Document gouvernemental

Nom du ministère ou de l’organisme. (Année). Titre (numéro de publication [si disponible]). Éditeur [si différent de l’auteur]. DOI ou URL

Rapport de recherche

Nom de l’auteur.e. I.N. (Année). Titre (numéro de publication [si disponible]). Éditeur [si différent de l’auteur]. DOI ou URL

Communication dans des congrès

Communication orale ou par affiche:

Nom de l’auteur.e. (Année). Titre de la communication [communication orale ou communication par affiche]. Nom de la conférence, Lieu. DOI ou URL

Symposium :

Nom de l’auteur.e. (Année). Titre de la communication. Dans Nom du responsable. Titre du symposium [symposium]. Nom de la conférence, Lieu. DOI ou URL

Mémoire

Nom de l’auteur·e, Initiale. (Année. Titre du mémoire [Mémoire, Nom de            l’établissement]. Nom de la base de données. URL

Thèse de doctorat

Nom de l’auteur·e, Initiale. (Année). Titre de la thèse [Thèse de doctorat, Nom de l’établissement]. Nom de la base de données. URL

Brevet

Nom de l’auteur·e, Initiale. (Année). Nom du brevet (Numéro). Nom de l’entité délivrant le brevet. URL

Conférence

Nom de l’auteur·e, Initiale. (Date de la conférence). Titre de la conférence [Conférence]. Nom de la conférence, Lieu. URL

Rapport

Nom de l’auteur·e, Initiale. (Année). Titre du rapport. Nom de la source. URL

Dictionnaire

Auteur. (Année). Mot recherché. Dans Nom du dictionnaire.

Image en ligne

Auteur, I.N. (Année). Titre de l’image [format ou support]. Nom du site Web. URL

Documents inédits

Auteur, I.N. (Année). Titre du document [document inédit]. Nom de l’Université.

Normes pour citations

APA 7th Edition 2020 

Nombre d'auteur.e.s

1           source narrative                      Brown (2011) propose que....

1           Source entre parenthèses     [...] le livre est une référence (Miller, 2019)

2           source narrative                      Tremblay et Roy (2009) estiment que...

2           source entre parenthèses     [...] ce livre est une référence (Tremblay & Roy, 2007)

3           source narrative                      Brown et al. (1999) estiment que...

3           source entre parenthèses     [...] le livre est une garantie (Girard et al., 2020).

Le numéro de page est requis lorsque l’on recopie un passage tel quel (citation) et est conseillé en cas de paraphrase. Il est possible de l’omettre lorsque l’on se réfère à la source dans son ensemble ou que l’on résume une idée contenue dans un document.

CITATIONS : Précisions en rafale :

  • Le second nom de famille est précédé d’une esperluette (« & ») dans une référence entre parenthèses et de « et » dans une référence incluse dans la phrase
  • Si la référence raccourcie porte à confusion avec une autre source, il convient d’ajouter davantage de noms.
  • Lorsque le travail cité a été rédigé par plusieurs auteur·e·s, leurs noms de famille sont séparés par une virgule. Il est nécessaire d’utiliser « et al. » pour raccourcir les sources dans le texte des travaux rédigés par plus de trois auteur·e·s. Puisque « et al. » est pluriel, il ne peut pas remplacer le nom d’un·e seul·e auteur·e. Le verbe qui suit sera nécessairement au pluriel.
    • Lorsqu’on utilise « et al. », il faut systématiquement ajouter le point, puisqu’il s’agit d’une abréviation.
    • Il faut inclure une virgule entre « et al. » et la date de
    • Il ne doit pas y avoir de ponctuation entre la locution « et al. » et le nom de l’auteur·e qui la précède.
  • Pour différencier deux (ou plusieurs) auteur·e·s portant le même nom de famille, les initiales des prénoms doivent apparaître dans les sources dans le texte. Cette règle s’applique même si l’année de publication est différente.
  • Dans le cas d’une citation dont la longueur est inférieure à 40 mots, il est nécessaire d’ajouter les guillemets avant et après la citation. La citation figure à la suite de la phrase, sur la même ligne.
  • Pour placer le point final, il faut considérer deux situations :
    • si la citation est incluse dans la phrase : le point final se trouve après la référence ;
    • si la citation est une phrase complète (introduite par un deux-points), elle comporte une majuscule et contient le point final. La référence entre parenthèses suit les guillemets fermants, qui suivent le
  • Si la citation fait 40 mots ou plus, il faut la détacher, en la faisant précéder et suivre d’un retour à la ligne. L’interligne de la citation doit être Il ne faut pas mettre de guillemets. Le point final de la citation se situe avant la référence entre parenthèses, car il fait partie de la citation.
  • Certaines citations peuvent contenir des erreurs (ponctuation, faute d’orthographe, etc.). Il est possible de montrer au lecteur/à la lectrice que vous avez remarqué la faute et que ce n’est pas la vôtre. Pour ce faire, placez le mot « sic » entre crochets et en italique après le mot mal orthographié.
  • Si un·e auteur·e que l’on veut citer se réfère à un·e autre auteur·e dans sa citation, il faudra inclure les références des deux citations dans le texte. Dans la bibliographie, il ne faudra mentionner que la première source.
  • Si l’on supprime un mot dans une citation directe, il est obligatoire de laisser des points de suspension à la place de l’élément supprimé.
  • Si l’on supprime une phrase entière, il faut l’indiquer à l’aide de quatre points, le premier étant séparé des autres par une espace (. ...) : on met les points de suspension à la place de la phrase supprimée et le premier point n'est que le point de fin de phrase.
  • Il est possible de modifier une citation directe en ajoutant un élément pour clarifier une phrase ou une idée, ou pour ne pas créer de rupture syntaxique avec la phrase à laquelle la citation est intégrée. Il convient de signaler l’ajout en le mettant entre crochets.
  • Pour mettre en exergue un mot ou une phrase dans une citation, il faut mettre l’élément concerné en italique et ajouter immédiatement après et entre crochets « [emphase ajoutée] ».
  • Si le lecteur/la lectrice risque de ne pas comprendre une citation en langue étrangère, il est possible de la traduire. Les normes APA considèrent que la traduction doit être traitée comme une paraphrase. Il n’est donc pas nécessaire d’utiliser les guillemets ou d’indiquer le texte d’origine.
  • Dans la bibliographie, la source est citée dans sa langue d’origine et une traduction du titre est ajoutée entre crochets après le titre original.
  • Si la phrase que vous voulez citer directement contient déjà des guillemets français (« »), remplacez-les par des guillemets anglais (“ ”).
  • L’inclusion du ou des numéros de page lorsque l’on cite la source dans le texte est requise si l’on cite une partie spécifique d’un texte (par exemple dans le cas d’une citation mot à mot). Ajouter la localisation de la partie citée est aussi conseillé mais non obligatoire en cas de paraphrase.
  • Il ne faut pas inclure les numéros de page lorsqu’on fait référence à un ouvrage dans son ensemble.
  • Si la citation ou la paraphrase ne couvre qu’une seule page, il faut utiliser « p. ». Si elle couvre deux pages ou plus, on utilise « pp. », suivi d’une plage de pages séparées par un trait d’union. Si les pages citées sont discontinues, on utilise « pp. » et l’on ajoute une virgule entre chaque numéro de page.
  • Si plusieurs sources sont utilisées pour soutenir une affirmation, il est possible de combiner les références entre parenthèses et de les séparer à l’aide d’un point-virgule.
  • Il faudra alors organiser les sources par ordre alphabétique.
  • Si les sources sont citées dans la phrase et non entre parenthèses, l’ordre d’apparition n’a pas d’importance.
  • S’il s’agit de plusieurs sources du/de la même auteur·e, il n’est pas nécessaire de répéter le nom de l’auteur·e. Il faut simplement ajouter les années, de la plus ancienne à la plus récente, et les séparer par une virgule. La mention « s. d. » apparaît toujours en
  • Si l’année de publication est la même pour deux documents du/de la même auteur·e, on distinguera les publications en leur accolant une lettre minuscule. Cette distinction devra être reprise dans la bibliographie.
  • Pour citer une source trouvée dans une autre source, il faut normalement citer la source d’origine (ou source principale).
  • S’il n’est pas possible d’identifier la source principale (par exemple la source de Durand), il faut citer la source secondaire (Dupont) en indiquant : « nom de l’auteur·e de la source principale (cité·e dans nom de l’auteur·e de la source secondaire, date de publication de la source secondaire) »
  • Faire référence à une source traduite, réimprimée, republiée ou rééditée dans le texte nécessite la mention de deux dates : l’année de publication de la source originale et celle de la traduction, réimpression, republication ou réédition. Les années doivent être séparées par une barre oblique.
  • Lorsque l’on fait référence à une source dans le texte, il est obligatoire de mentionner l’auteur·e ainsi que la date de publication (et parfois le numéro de page) si la référence à la source se trouve entre parenthèses. Si la référence est narrative et que la même source est répétée dans la phrase suivante, il est possible d’omettre la date de publication pour la seconde mention.

 

 

 

Éditorial

Les textes soumis dans cette rubrique présentent l'essentiel des numéros auxquels ils sont associés. Ils sont rédigés par les rédacteurs responsables de chacun des numéros.

Texte théorique

Les textes soumis dans cette rubrique présentent une réflexion approfondie en lien avec les théories historico-socioculturelles et leurs contributions à la recherche.

Texte à considération théorique et méthodologique

Les textes soumis dans cette rubrique se centrent sur des aspects théoriques et méthodologiques pertinents en recherche (historico-socioculturelle). Un accent est mis sur leur articulation.

Articles scientifiques

Les articles soumis dans cette rubrique présentent des résultats de recherche qui contribuent au développement des connaissances en lien avec les théories et méthodologies historico-socioculturelles.

Articles professionnels

Les textes soumis dans cette rubrique sont en lien avec des expériences dans les milieux en éducation: enseignement, développement professionnel, formation continue, réflexions sur la pratique. 

Texte à considération méthodologique

Les textes soumis dans cette rubrique se centrent sur des aspects méthodologiques pertinents en recherche (historico-socioculturelle).

Essais

Les textes soumis dans cette rubrique présentent une  réflexion portant sur les sujets les plus divers et exposés de manière personnelle, voire subjective par l'auteur. Contrairement à l'étude, l'essai peut être polémique ou partisan. C'est un texte littéraire qui se prête bien à laréflexion philosophique, mais aussi à d'autres domaines :  essais historiques, essais scientifiques, essais politiques, etc. 

Déclaration de confidentialité

Collecte, accès et gestion des données à caractère personnel

Collecte des données à caractère personnel

La collecte des données à caractère personnel doit permettre de répondre à la mission de la Plateforme, à savoir : assurer la gestion complète du processus d’édition numérique, incluant une évaluation par les pairs.

Dans l’accomplissement de sa mission, la Plateforme est donc susceptible de recueillir à la fois des données de catégorie strictement nominative, par exemple : nom, prénom, adresse physique ou électronique, numéro de téléphone, date de naissance, affiliation universitaire ou professionnelle, pays, langues de travail, mais peut aussi recueillir des données qualitatives.

Respect de la vie privée

L'Université Laval et son personnel autorisé veillent à la protection des renseignements personnels et au respect de la vie privée. Le droit à la vie privée est protégé au Québec par les articles 3, 35 et 36 du Code civil du Québec et l’article 5 de la Charte des droits et libertés de la personne.

Responsabilité de la protection des données à caractère personnel

L’Administrateur de la Plateforme est responsable des renseignements personnels dont elle a la gestion et doit désigner une personne qui s’occupe de s’assurer des actifs informationnels conformément au respect des principes énoncés dans les présentes Conditions d’utilisation.

Responsabilité des usagers à l’égard des données à caractère personnel

La responsabilité de la protection des données à caractère personnel de la Plateforme incombe à tous les usagers. Ces derniers s’engagent à prendre connaissance et à respecter la Politique de sécurité de l'information (ci-après « la Politique ») et le Règlement de sécurité de l’information sur l’utilisation des actifs informationnels de l’université Laval (ci-après « le Règlement »).

Toute contravention aux présentes Conditions d’utilisations, à la Politique et au Règlement de l’Université Laval peut entrainer l’annulation des privilèges d'accès aux actifs informationnels. L'annulation peut être effectuée sans préavis selon la nature et la gravité du manquement.

Protection des données à caractère personnel

L’Université Laval emmagasine, traite et communique de l’information sous plusieurs formes et à travers différentes plateformes et site Web. Elle reconnait que ces informations, essentielles à ses activités d’administration, d’enseignement et de recherche, doivent faire l’objet d’une utilisation appropriée et d’une protection adéquate, et ce, tout au long de leur cycle de vie.

Accès aux données à caractère personnel

Seul le personnel autorisé peut avoir accès aux données à caractère personnel. L'Université s'assure que ces personnes ont qualité pour accéder à ces renseignements et que l'accès à ceux-ci est nécessaire dans l'exercice de leurs fonctions.
Les renseignements personnels que vous acceptez de fournir sur les sites Web de l'Université Laval doivent être véritables, exacts, à jour et complets.

Communication des renseignements personnels

L’utilisation et la communication de renseignements personnels à l’Université Laval tient compte du droit des individus à la vie privée concernant les renseignements personnels qu’ils acceptent de transmettre et du besoin des organisations de recueillir, d’utiliser ou de communiquer ces renseignements à des fins qu’une personne raisonnable estimerait acceptables dans les circonstances.

Gestion et conservation des données à caractère personnel

L’Université Laval s'est dotée d'une Politique de sécurité de l'information et est assujettie à la Loi sur l'accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels (chapitre A-2.1).La Loi s’applique aux documents détenus par l’Université Laval dans l’exercice de ses fonctions, que la conservation des actifs informationnels soit assurée par elle-même ou par la Plateforme.

Transfert des données à caractère personnel

Les responsables du traitement des données à caractère personnel se réservent le droit de transmettre ces renseignements à des partenaires dont les objectifs sont compatibles avec la mission de la Plateforme et pour lesquels les données ont été récoltées initialement.

Le traitement à des fins archivistiques dans l'intérêt public, à des fins de recherche scientifique ou historique ou à des fins statistiques devrait être considéré comme une opération de traitement licite compatible.

L’utilisation des données à des fins commerciales est totalement proscrite.

Suspension de l’accès des données à caractère personnel

Les usagers de la Plateforme ont le droit d’obtenir du responsable du traitement des données, la suspension de l’accès à leurs données à caractère personnel, dans les meilleurs délais, lorsque:

1 les données à caractère personnel ne sont plus nécessaires au regard des finalités pour lesquelles elles ont été collectées;
2 la Revue ne souhaite plus utiliser le service offert par la Plateforme;
3 la personne concernée retire son consentement suite à un traitement illicite de ces données personnelles:
3.1 lorsque les données sont utilisées à des fins autres que celles pour lesquelles elles ont été collectées;
3.2 lorsque le traitement des données recueillies est contraire à la Politique de sécurité de l'information de l’Université Laval;
3.3 lorsque le traitement des données recueillies est contraire aux lois et aux règlements en vigueur.

La suspension de l’accès aux données à caractère personnel équivaut à la non-disponibilité de ceux-ci aux usagers. Seuls les responsables de la Plateforme y conservent un accès aux fins d’administration de la plateforme.

Durée de vie des données à caractère personnel

La Bibliothèque conserve les données à caractère personnel aussi longtemps qu’elles sont nécessaires aux fins pour lesquelles elles ont été collectées au départ. Le responsable s’engage dans les meilleurs délais à détruire les données à caractère personnel dès lors qu’elles ne sont plus nécessaires aux fins pour lesquelles elles ont été collectées.